La fée des trucs et bidules

Un blog qui parle de tout, de rien & de rien sur tout...

29 octobre 2007

Posté par Julie Mercredi à 20:09 - Commentaires [0] - Permalien [#]

08 mars 2007

8 mars : tout sauf une "Chienne" de journée

femCertaines pensent que célébrer la Journée de la Femme ne serait qu’un moyen de marginaliser toujours plus la condition féminine dans notre société dite moderne. En allant par curiosité faire un tour sur le site Chiennes de gardes, m'dame Allonso éructait même : "Et pourquoi pas la journée des pingouins de la baltique ou la journée du caramel au beurre salé ?" Ba elle en fait un beau, tiens, de caramel la Isabelle. Car paradoxalement, même si les femmes modernes ont tendance à se rebiffer contre cette date, ce sont souvent ces même personnes qui à la question « pourquoi une  journée de la femme et pas une journée de l’homme ? » répondent instantanément : «une journée pour les femmes, 364 pour les hommes»…

Ce paradoxe prouve bien que les femmes ont besoin de cette journée pour pointer du doigt toutes les inégalités qu'elles subissent encore.

hom

Certains pensent que célébrer la Journée de la femme, est une occasion de plus de mettre la main au porte monnaie. Mais cette Journée est tout sauf un prétexte commercial. Rien à voir donc avec la Saint-Valentin, la fête des Secrétaires ou la fêtes des mères ! Pas besoin alors d'offrir fleurs, bijoux ou parfums... en tout cas pas plus qu'un autre jour (si vous voyez où je veux en venir).

La Journée de la femme est un événement historique. Elle trouve son origine dans les manifestations de femmes réclamant des meilleures conditions de travail et le droit de vote au début du XXe siècle en Europe et aux États-Unis. Elle a été officialisée par les Nations unies en 1977, afin de célébrer mondialement les droits des femmes, de rappeler à chacun l’importance de marquer sa solidarité et de s’ouvrir aux problématiques des femmes de la planète entière.
L'occasion de réfléchir aux progrès réalisés, d'exiger des changements et de célébrer les actes de courage et la détermination de femmes ordinaires qui ont joué un rôle extraordinaire dans l'histoire des droits féminins.

[Illustrations Titom]

Posté par Julie Mercredi à 10:12 - Fée comme tout l'monde - Commentaires [0] - Permalien [#]

07 février 2007

Question d'organisation

image1Il paraît que même un singe pourrait créer son blog en une minute (en tout cas j'ai lu ça ici et j’y ai cru).
Il paraît aussi que le singe pourrait poster chaque jour un nouveau billet en un click (sans faute + hyper intéressant + jolie illustration bien sûr).
Et oui, il paraît qu’une fois qu'il a fini de se frotter le postérieur contre un arbre, le singe a toute la journée devant lui pour alimenter son blog de choses si passionnantes ! Alors je vous le demande : pourquoi aucun singe n’a de blog ?

Voilà deux semaines que j’approfondi ma connaissance des blogs, ceux des chômeurs (ses), des actifs (ves), des provinciaux, des parigots, des parents qui postent quasi 1 billet par jour (tout comme le singe pourrait le faire si il n’était pas si fainéant). Or, moi entre le boulot et la vie de couple, il me reste à peine un peu de place pour glander.

Comment font-ils ? Où trouvent-ils le temps ? Qui sont ces pros de l'organisation ?
Pour le comprendre, j’ai décidé de devenir à mon tour quelqu’un d’organisée et donc de créer un blog. Pas aussi rapidemment qu'un singe et en empiétant sur mon temps de travail... Tiens tiens...ce serait donc ça l'astuce ?

Euh...z’auriez pas des conseils pour une débutante ?

Posté par Julie Mercredi à 14:14 - Fée comme tout l'monde - Commentaires [0] - Permalien [#]

06 février 2007

Around the radis

radisHier une botte de radis m'a fée de l'oeil chez le primeur. Je me suis d'abord demandée si c'était bien à moi que ce regard était destiné. Pas de doute.
Bon j'étais pas forcément emballée-emballée au départ, mais à la vue du vide gastronomique qui se profilait pour le repas du soir, je me suis laissée tenter (même si, on est d'accord, ça nourrit pas son homme).

Alors que faire avec un radis ? Je m'appretais à servir ce pôvre légume à la croque au sel. Puis j'ai sorti les armes. Et quand on le coupe, le radis révèle toute sa splendeur et toute sa saveur. En fine rondelle, ou coupé en dos avec un p'tit bout de queue qui dépasse, je vous le dit : le radis c'est joli. C'est donc avec émÔtion que je vous propose :

"Around the radis"
- des fines rondelles de radis et de concombre,
- quelques jeunes pousses,
- trois goutes d'huile d'olive,
- sel, poivre
Servir une sauce crème fraiche-sel-ciboulette-citron et je vous laisse le soin de la présentation !

(Et puis si vraiment z'avez pô un radis, les fanes se transforme délicieusement en vélouté : recette sur le cultissime Marmiton ou le kitchissime Supertoinette.)

Posté par Julie Mercredi à 18:18 - Fée la cuisine - Commentaires [0] - Permalien [#]